Financer mon bilan de compétences

Financement du bilan de compétences en tant que salarié ou demandeur d’emploi

  • Jusqu’en Septembre 2019, vous envoyez votre  dossier CPF à l‘OPCO dont vous dépendez  (l’OPCO est lié au code APE de votre entreprise).Si vous souhaitez être guidé pour constituer votre dossier CPF, consultez la vidéo  les étapes du dossier de formation CPF
  • A partir de fin 2019,  vous envoyez votre dossier à  la CAISSE DES DEPOTS et CONSIGNATIONS.
  • Vous pouvez  solliciter votre entreprise pour un financement via le Plan de formation de l’entreprise
  • Vous pouvez utiliser le financement CPF de transition
  • Si vous êtes demandeur d’emploi, vous pouvez demander un financement à  POLE EMPLOI en sollicitant l ‘AIF

LES 7 CRITERES DE PRIORITE  ENCADRANT  le financement par le CPF

Conditions d’abondement des heures manquantes :

  • en totalité, pour les CQP de la Branche
  • jusqu’à 100 % des heures inscrites au compte, pour les parcours certifiants créés par la CPNEFP et inscrits à l’inventaire de la CNCP
  • jusqu’à 100 % des heures inscrites au compte, pour les formations inscrites sur la liste CPF de la Branche et les publics prioritaires suivants:
    • travailleurs en reconversion professionnelle
    • publics de 45 ans et plus : Après 20 ans d’activité professionnelle et à compter de son 45e anniversaire, tout salarié peut bénéficier, sous réserve d’une ancienneté minimum de 1 an de présence dans l’entreprise qui l’emploie, d’un bilan de compétences.
    • seniors de plus de 50 ans
    •  contrats à temps partiel
    • salariés de retour d’un congé maternité ou d’un congé parental
    • de retour d’un mandat électif ou désignatif
    • ayant un niveau de formation inférieur à Bac + 2
    • en situation d’activité partielle
    • Publics présentant un handicap
    • de TPE et PME de moins de 50 salariés
    • à la suite d’un entretien professionnel réalisé en raison de son absence prolongée au sens de l’article L.6315-1 du code du travail

Le financement personnel

Vous pouvez recourir à l’auto-financement ou à un prêt bancaire